Slutever: identités, sexe et explorations avec Karley Sciortino

Slutever est un programme court made in Viceland, présentée par Karley Sciortino (qui en est aussi la productrice exécutive), auteure de la rubrique « Breathless » de Vogue US. C’est aussi un blog, fondé en 2007 par Sciortino, qui « explore la sexualité, les relations, le féminisme pro-sex, le BDSM, le travail sexuel, les sex parties, et un ensemble d’autres choses slutty ».

C’est donc tout naturellement qu’il a évolué en web série en 2012-2013. Créée par Sciortino, c’était une sorte de sex-ed (sex education) mais aussi une exploration de sa propre sexualité. Elle abordait (déjà) avec humour et flegme des questions que tout le monde (ou presque) se pose sur les relations, le sexe et les différentes façons de le pratiquer. Il y avait à la fois le côté tête-à-tête, enquête mais aussi un côté confession et journal intime. Mais ce qui était plus important encore, c’est que la sexpert y mettait l’accent sur la nécessité/le besoin de l’égalité entre hommes et femmes sur la question du plaisir et de la sexualité, dans un monde et des sociétés qui ont (trop) longtemps été concentrés uniquement sur le désir et la satisfaction des hommes. Une marque de fabrique qu’elle a continué d’explorer dans d’autres formats pour Vice.

Dans cette version rebootée et reboostée, Sciortino instille ce côté intime et personnel à une investigation, à grande échelle, plus ancrée socialement et en phase avec les dynamiques identitaires, les évolutions technologiques et leurs impacts sur les relations amoureuses, le sexe et les pratiques sexuelles. Le budget n’est clairement plus le même et ça se ressent côté production et esthétique. Cependant, c’est toujours dans un esprit bon enfant et sans jugement, qu’elle traverse les États-Unis, mais aussi les 4 coins du globe pour son exploration des relations et de la sexualité à l’ère 2.0.

Lancée le 24 janvier, cette série documentaire est assez ambitieuse dans les thématiques qu’elle aborde et son approche. Sciortino, en plus d’interviewer des témoins et des professionnels de divers secteurs (comme Buck Angel, la dominatrix Mistress Lucy Sweetkill ou encore Dita Von Teese ), se met en scène et explore aussi certains gadgets, produits ou expériences mis en avant dans chaque épisode. Elle est une testeuse grandeur nature des produits ou applications qu’elle présente, et nous donne aussi son avis.

Il y a dans cette série une liberté d’approche de l’identité (sexuelle ou pas), des relations, du sexe, de la sexualité, de l’image de soi et du désir qui m’ont tout de suite plus. Au-delà des mises en scène assez drôles, mais aussi clichés à chaque début début d’épisode ou à chaque transition, Karley Sciortino passionne par son approche décomplexée et fun de ces sujets. Et ne vous fiez surtout pas à son look ou à son côté « potiche », elle sait de quoi elle parle. Elle n’a pas sa langue dans la poche (sans mauvais jeu de mots) et n’a peur de rien!!

C’est une production Vice donc rien de surprenant dans le côté jusqu’au-boutiste ou osé du concept, ni de ses thématiques. Slutever est un objet culturel assez intéressant dans la mesure ou il n’est pas juste question de sexualité, de désir, de relations ou d’identité, mais aussi de déconstruction de schèmes de pensée parfois puritains ou honteux, mais aussi de tabous. Le programme participe aussi à une déculpabilisation du plaisir et de sa recherche, en particulier chez les femmes.

Tous les sujets – identité, transexualité, BDSM, weed, etc. – mais aussi tous les kinks y sont abordés, des happy endings au lifestyle slaves, en passant par le robot sex, les kinky travels, les cam girls ou encore le stoned sex. Rien n’est tabou, et tant mieux. C’est à la fois « sex positive », instructif, intéressant et fun!

Vous pouvez découvrir le trailer et les 7 premiers épisodes sur le site de Viceland.

Pour aller plus loin, vous pouvez regarder cette interview de Karley Sciortino qui aborde la série mais aussi son livre Slutever: Dispatches from a Sexually Autonomous Woman in a Post-Shame World.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s