AURORA: une jeune prodige

Au gré de mes errances nocturnes sur Youtube, j’ai découvert AURORA.

Je dois avouer que j’ai toujours eu beaucoup de mal à être en phase avec la plupart des musiques de mon temps. En la matière, Oasis résume assez bien mon rapport à la musique : « My body feels young but my mind is very old ». L’adolescente que j’étais n’aurait jamais pensé dire ça un jour, mais c’était mieux avant !

Pourtant quand je tombe sur des prodiges telles qu’AURORA, je ne peux m’empêcher de penser qu’il y a encore de la bonne musique dans ce monde, même si elle n’est pas hégémonique.

Du haut de ses 20 ans, cette Norvégienne, aussi connu sous son nom complet Aurora Aksnes, chante et compose ses propres titres. Tombée dans l’écriture à 9 ans, Aurora a désormais une carrière professionnelle et un album à son actif. Son premier album, All My Demons Greeting me as a friend, est sorti en Mars 2016, tandis que son deuxième est actuellement en cours d’écriture et de production. En attendant la sortie prochaine de son deuxième opus, elle a sorti le single : I went too far, dont le clip a été dévoilé au début du mois dernier.

All My Demons Greeting Me as A Friend - Cover

Aurora a un univers musical extrêmement captivant. Et elle écrit sur un bon nombre de sujets tels que la spiritualité (« I Went too far« ), la vie et la mort, en passant par le suicide et l’automutilation (« Murder song. 5,4,3,2,1 » et « Under the water« ), mais aussi l’enfance et la paix dans le monde (« Through the eyes of a child« ).

Mais de cet ensemble de sujets sérieux se trouve un dénominateur commun: l’amour.

Elle chante et loue l’Amour, mais aussi celles et ceux qui la propagent, dans sa chanson « Warrior » et appelle communément ses fans « Warriors of Love« .

Et c’est plutôt étonnant et rafraîchissant de trouver une telle spiritualité et une telle conscience chez une personne aussi jeune qu’Aurora.

Sa personne, son attitude et ses performances illustrent une positivité contagieuse et une forme d’innocence irrésistible.

Un univers riche en lyrisme et positivité

Et c’est par le morceau « Runaway » que j’ai découvert le talent et l’univers de cette jeune artiste. Il s’agit du troisième single de son premier album. Ce qui m’a surpris au début de la chanson, c’est que j’ai eu l’impression d’écouter Fiona Apple lorsqu’elle chante les deux premiers versets « I was listening to the ocean, I saw a face in the sand ». Et puis, c’est la claque. Non seulement Aurora est une brillante vocaliste, mais elle a également une plume certaine pour la poésie lyrique. On entend et ressent l’accent porté sur l’harmonie et la musicalité dans chacun de ses morceaux, en témoignent les paroles de « Runaway » :

« I was painting a picture / The picture was a painting of you / And for a moment I thought you were here / But then again, it wasn’t true / And all this time I have been lying / Oh, lying in secret to myself / I’ve been putting sorrow on the farest place on my shelf »

Et à chaque piste, Aurora dévoile un subtil mélange de sensibilité et de force dans sa voix et sa délivrance. Conquise par ce début très engageant, j’ai évidement enchaîné toutes les vidéos disponibles sur Youtube. Évidemment, très emballée, je n’ai pu m’arrêter de l’écouter et de la réécouter. De mes écoutes, j’ai plus particulièrement accroché aux morceaux « Warrior », « Runaway », « Under the water », ou encore « Running with the wolves ». Et il ne faut pas oublier sa superbe et obsédante reprise de « Half the world away » du groupe Oasis. Je dois dire qu’elle m’en a donné une nouvelle appréciation. En plus, elle met brillamment en valeur les paroles de la chanson.

D’ailleurs, il est difficile de ne pas penser à l’irlandaise Enya, notamment à cause de la puissance vocale et de l’univers lyrique qu’elles partagent. En effet certains trouveront des similarités entre les deux vocalistes, bien que leurs styles soient différents à bien des égards.

Enfin, je voudrais apporter une mention particulière pour le bijou « Warrior ». C’est le genre de morceaux qui transporte et obsède autant par sa positivité, que par sa musicalité. Je vous le conseille pour ces jours et moments où vous avez besoin d’un booster pour continuer d’avancer, quelque soit l’adversité à laquelle vous faites face.

AURORA, c’est un trésor dont se dégage une positivité et une sensibilité touchante. On retrouve ces aspects de sa personnalité autant dans sa musique que sur les réseaux sociaux où elle est largement présente. La décrire ne suffit pas. L’écouter est toute une expérience. Je vous laisse la découvrir avec la petite sélection qui suit. Et si elle vous conquiert, sachez qu’elle sera en live à  Paris dans quelques jours. En effet, elle fait partie de la line-up du festival Rock en Seine pour la journée du 28 Août.

En attendant, vous pouvez suivre ses aventures sur son compte Instagram: Auroramusic.

Sélection de ses meilleures performances live :

 

Live on the Honda Stage :

« Under the water » :

https://www.youtube.com/watch?v=zVGQWw4Ap6o

« I went too far » :

https://www.youtube.com/watch?v=Y2AqeH1GPs4

« Black water lilies » :

 https://www.youtube.com/watch?v=otRKDDguvyg

Festival Lollapalooza 2016 – Set complet : 

https://www.youtube.com/watch?v=Ga86NuEYIRo

Voici la setlist: Warrior (0:54); In Boxes (4:44); Winter Bird (8:46); Under Stars (12:44); Runaway (16:54); Murder Song (21:18); Under The Water (24:22); I Went Too Far (29:18); Running with the Wolves (33:10); Conqueror (38:00)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s