The Amazing Spiderman

Synopsis: Abandonné par ses parents lorsqu’il était enfant, Peter Parker (Andy Garfield) a été élevé par son oncle Ben et sa tante May. Aujourd’hui lycéen, il a beaucoup de mal à s’intégrer. Comme la plupart des adolescents de son âge, Peter se cherche une identité. Et avec à Gwen Stacy (Emma Stone), il a ses premiers émois. Mais lorsqu’il trouve une mallette ayant appartenu à son père, Peter entame une quête pour élucider la disparition de ses parents. Ainsi, il découvre un lien entre l’histoire de ses parents, Oscorp et le laboratoire du docteur Curt Connors (Rhys Ifans), l’ancien associé de son père.

Critique: Je dois dire que je suis une grande fan de comics et qu’il me tardait tout particulièrement de voir la performance d’Andrew Garfield dans cet Amazing SpidermanEt bien que le titre soit un chouilli-chouilla trompeur (dans toutes les acceptions du mot « amazing »), le film n’aura pas de mal à atteindre les publics jeunes.

Ce remake apporte un agréable bol d’air à ce superhéros, que l’on aurait pu oublier, si ce n’était pour la  remarquable et remarquée trilogie (2002, 2004, 2005) de Sam Raimi avec Tobey Maguire dans le rôle-titre.

Avec son Amazing Spiderman, Marc Webb nous livre une approche décomplexé du jeune Peter Parker. Insolent et mordant, Andy Garfield tient une belle performance de bout en bout. Il a bien essayé de prendre des muscles pour ce rôle très physique, mais rien n’y fait, son physique peine à convaincre dans les scènes de cascades. Mais tant pis, cela n’empêche pas d’apprécier son humour et son style de geek. Et Rhys Ifans, n’est pas en reste pour sa brillante interprétation du Docteur Connors/Le Lézard.

Alors bien sûr, le film est truffé d’effets spéciaux. Mais c’est agréable de les voir quand c’est bien fait, et au service de scènes auxquelles ils sont vraiment utiles. On remarquera ainsi la qualité du lézard, ainsi que celle des scènes d’affrontements entre Peter Parker et le lézard/Dr. Connors. Et n’oublions pas les nombreux gadgets et les laboratoires d’Oscorp.

Autre point fort de cette adaptation : le duo Garfield/Emma Thompson. Ces deux-là transpirent une alchimie folle à l’écran. Et quel plaisir exquis de voir Martin Sheen & Sally Field à l’écran, dans les rôles des oncle & tante de Peter Parker. Un gros point noir cependant, je regrette qu’Irfan Khan n’ait pas eu plus à jouer dans le film. Mais rien que pour les trois extra-talentueux acteurs que je viens juste de vous citer, le film mérite d’être vu en salle.


Date de sortie: 4 Juillet 2012

Durée: 2h17

Production: Columbia Pictures; Marvel Studios; Marvel Enterprises & Laura Ziskin Productions

Distribution: Sony Pictures France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s