Rock of ages (Rock Forever)

Synopsis: Sherrie (Julianne Hough), une jeune provinciale, rencontre Drew (Diego Boneta), garçon de la ville, sur le Sunset Strip, alors qu’ils tentent de percer à Hollywood. Rock Forever raconte leur histoire d’amour à travers les tubes de Def Leppard, Foreigner, Journey, Poison, REO Speedwagon, et Twisted Sister…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Critique: Rock of ages était l’un des films les plus attendus de cette année. Et pour cause, il réunit des poids lourds du cinéma mondial: Catherine Zeta-Jones, Bryan Cranston, Paul Giamatti (The Truman show; Shoot’em up; The Ides of March), Alec Baldwin ou encore Tom Cruise. Mais il compte aussi deux jeunes acteurs montants, Julianne Hough (chorégraphe et danceuse professionnelle révélée par l’émission Dancing with the stars) & Diego Boneta (un chanteur multi-récompensé en Amérique latine) qui fait ses premiers pas d’acteur avec ce film. Ces derniers tiennent les rôles-titres de cette comédie musicale au budget phénoménal estimé à 75 000 000 $. On y retrouve également Mary J Blige, en tenante de boîte de strip-tease et  marraine la bonne fée à ses heures perdues.

On y retrouve évidemment tous les tricks d’une bonne comédie musicale. Tout d’abord, son montage bien singulier, à savoir une alternance entre scènes dialoguées et d’autres chantées ou dansées. Ensuite, il y a la musique qui colle à l’intrigue: à savoir la menace de fermeture du Bourbon Room, le repère des rockers de la ville et surtout le berceau de la carrière de Stacee Jaxx. En fait, la musique est  l’élément qui rassemble les personnages. Et notamment les amoureux transis, un autre topic de ce genre. On notera cependant que cette histoire d’amour n’est qu’un faux prétexte pour parler de  musique et des coulisses du star-system, dont est victime Stacee Jaxx, le « dieu du rock » joué par Tom Cruise, qui a un jeu très fade.

Côté chant, on peut apprécier la panoplie de belles voix et les tubes dignes d’un karaoké (Wanted dead or alive ; I wanna rock ; Paradise City; Pour some sugar on me; More than words…). Et si vous apprécié Catherine Zeta-Jones, votre appréciation ne sera que plus grande après l’avoir entendu chanter  Hit me with your best shot de Pat Benatar, au beau milieu d’une église.

On regrettera tout de même le massacre de quelques chansons et la longueur du film (2h02 c’est très, très long).


Durée: 2:02

Production: Corner Stone Entertainment, Materiel Pictures & Offspring Entertainment

Distributeur: Warner Bros

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s